conseils couture

  • Juin242018
    shorty-aries-ajustement

    Shorty Aries – Ajustement cuisses fines

    Bonjour à toutes,

    Je reviens aujourd’hui avec un billet promis depuis très longtemps ! Certaines testeuses du shorty Aries avaient rencontré un problème : le tissu baillait au niveau des fesses, à l’arrière des cuisses. Attention, si vous avez eu ce souci, cela ne veut absolument pas dire que vous avez fait une erreur dans la couture ! Et à l’inverse, si vous n’avez pas eu ce souci, cela ne veut pas pas dire que vous avez sauté une étape 🙂 Je vais vous expliquer comment y remédier très facilement.

    Ce problème de “trop de tissu” derrière les cuisses arrive lorsque le ratio entre le tour de cuisse et le tour de fesse est plus faible que celui prévu par le patronage. Là encore, pas de quoi s’inquiéter ni se vanter, nous sommes toutes différentes et en particulier au niveau de cet endroit très complexe du corps humain qu’est le bassin.

    Voici par exemple Roberta mon mannequin qui illustre très bien le problème : elle a des fesses plutôt rebondies par rapport à son tour de cuisse ou, dit différemment, elle a des cuisses fines par rapport à ses fesses.

     

    shorty-aries-ajustement

    Bon d’accord, je vais vous avouer une petite triche : les photos portées par Roberta du shorty bleu ne représentent pas la réalité parce que j’ai épinglé le tissu de façon à ce que le shorty soit ajusté comme il l’est normalement sur une vraie personne. J’ai dû faire cela car justement ce mannequin a la cuisse très fine.

    Pour le shorty blanc et vert olive, j’ai fait l’ajustement que je vous détaille ici et c’est nettement mieux, non ?

    shorty-aries-ajustement

    L’idée de base est que comme ça baille, il y a trop de tissu et il faut en enlever. Avec votre première version du shorty, pincez le tissu à l’arrière de la fesse pour estimer la quantité à enlever. L’idéal est d’avoir quelqu’un qui peut vous aider et marquer cette quantité. Si ce n’est pas possible, vous allez devoir vous déhancher devant un miroir pour noter cette quantité ou bien, en continuant à pincer l’excès de tissu, enlever le shorty – c’est assez sportif je sais.

    Modifier la pièce Dos

    J’ai pris ici la pièce Dos dans le fichier “avec marges de couture” mais ça ne pose pas de problème de le faire avec l’autre fichier. Placez-vous à gauche du repère d’élastique du milieu de la fesse et tracez un trait jusqu’à la ligne de couture sur la ligne milieu dos.

    shorty-aries-ajustement

    Sur la ligne de couture, mesurez la distance totale que vous avez pincée et faites un point de repère sur la ligne de couture. Dans l’exemple de Roberta, la mesure était 2 cm. À partir de ce nouveau point, tracez un trait jusqu’à l’intersection entre le trait précédent et la ligne de couture du milieu dos. Coupez sur le tracé de gauche (pour garder le repère d’élastique), sans aller plus loin que la ligne de couture. Cette intersection servira de pivot.

    shorty-aries-ajustement

     

    shorty-aries-ajustement

    Faites pivoter les deux parties jusqu’à ce que les deux lignes se superposent, puis fixez-les avec du ruban adhésif dans leur nouvelle position.

    shorty-aries-ajustement

    Vous aurez certainement à retracer la ligne de couture. Tracez donc une nouvelle courbe en enlevant l’excédent, faites attention à ne pas supprimer le repère d’élastique.

    shorty-aries-ajustement

     

    Réduire la longueur d’élastique

    Votre nouvelle pièce Dos est prête à servir. Bien sûr, la longueur d’élastique préconisée doit être modifiée également.

    • Si votre élastique a une élasticité de 75 % (comme l’élastique à picot de la boutique), multipliez la longueur supprimée par 0,8 et cela vous donne la longueur à soustraire de la longueur d’élastique de cuisse.

    Dans mon exemple, j’ai retiré 2 cm : 2 x 0,8 = 1,6 cm. J’ai donc environ 1,5 cm à retirer de ma longueur totale d’élastique de cuisse.

    • Si votre élastique a une élasticité de 55 %, multipliez la longueur supprimée par 0,9.

    Dans mon exemple : 2 x 0,9 = 1,8 cm. J’ai donc entre 1,5 et 2 cm à retirer de la longueur totale d’élastique de cuisse.

    Ne soyez pas rigide sur vos longueurs, les chiffres indiqués ci-dessus sont plutôt là pour vous donner une idée, ils ne sont pas à respecter à la lettre.

    Et voilà ! Votre shorty sera maintenant parfaitement ajusté ! Le prochain billet d’ajustement pour le shorty Aries concernera toujours la pièce Dos et à l’inverse de celui-ci, nous verrons comment faire si la pièce Dos est un peu trop petite mais que la taille est parfaite.

    N’hésitez pas à me faire signe si vous avez d’autres idées d’ajustements à réaliser sur le shorty Aries ou pourquoi pas sur la culotte Altaïr, je serai ravie de vous aider et d’en faire profiter les autres couturières.

     

    Maison Bouton
  • Avr272017
    conseil-couture-mesurer-elasticité-tissu

    [conseil couture] mesurer l’élasticité de son tissu – en vidéo !

    Je vous avais déjà présenté ce petit conseil couture dans un article précédent. Mais parfois, une vidéo est plus simple à comprendre. Alors voici un tuto filmé qui vous explique dans le détail comment déterminer l’élasticité de votre tissu.

    Désormais vous ne risquez plus de mauvaises surprises en cousant un jersey élastique ! Mais pour vous faciliter encore plus la tâche, sachez que les tissus vendus dans les kits de la boutique ont tous une élasticité de 30 à 35 %.

    Maison Bouton
  • Avr092017
    conseil-couture-mesurer-elasticité-tissu

    [conseil] Comment déterminer l’élasticité de votre tissu ?

     

    Vous avez votre beau jersey mais vous ne savez pas quelle est son pourcentage d’élasticité ? De plus en plus de sites indiquent l’élasticité du jersey mais ce n’est pas toujours le cas. Même chose en magasin, il est souvent difficile de trouver cette information sur le rouleau. Aujourd’hui je vous explique simplement comment déterminer l’élasticité du jersey.

    Pourquoi connaître l’élasticité de son tissu ?

    Eh oui, pourquoi ? Si vous prévoyez de vous coudre une robe fluide ou un haut pas trop près du corps, cette indication ne vous sera pas nécessaire. En revanche, pour des projets plus ajustés comme la culotte Altaïr, c’est indispensable. Vous ne voulez pas d’un sous-vêtement trop serré ou au contraire trop large ? Alors vous avez besoin de connaître ce pourcentage d’élasticité et de le comparer à celui prévu dans le patron. Pour Altaïr, le pourcentage prévu est d’environ 30 %, donc si votre tissu est entre 25 et 35 %, vous êtes dans le bon.

    En pratique, comment mesure-t-on ?

    Commencez par repérer le sens d’élasticité maximale du tissu. En effet, certains jerseys ne sont extensibles que dans un sens alors que d’autres le sont dans les deux sens. C’est parfois précisé par les vendeurs et chez les Anglo-saxons, vous aurez la distinction entre les “one-way stretch” (extensible dans un seul sens) et les “four-way stretch” (extensible dans tous les sens). Les tissus vendus dans la boutique ne sont extensibles que dans un sens, de lisière à lisière.

    Placez les 2 épingles à 10 cm de distance

    Piquez deux épingles à 10 cm de distance dans votre tissu. Ne les placez pas tout à fait au bord, car si vous mesurez à cet endroit, votre résultat sera faussé. En effet le bord est plus extensible que le milieu du tissu. Repliez le tissu pour que vous puissiez lire la mesure. Placez une règle ou votre ruban de couturière à côté du tissu.

    Repliez le tissu pour que les épingles soient au bord.

    Placez vos mains de part et d’autre des épingles et étirez le tissu, puis notez la nouvelle mesure.

    Étirez le tissu.

    Jusqu’où faut-il étirer le tissu ?

    Techniquement on peut étirer un jersey assez loin, mais vous risquez d’obtenir un tissu tellement étiré qu’il va se fragiliser. Sans compter que ce ne sera pas du tout confortable à porter. Il faut donc étirer assez pour que vous puissiez voir le tissu revenir en place une fois relâché. Comme pour beaucoup de choses ça demande un peu de pratique et je vous conseille de répéter l’opération plusieurs fois et de noter à chaque fois le résultat, puis de faire une moyenne. Avec de l’entraînement, vous sentirez si le tissu est trop étiré.

    Le tissu est trop étiré !

    Rappelez-vous que ce n’est pas une science exacte ! Nous ne sommes pas à 1 mm près 🙂 C’est pour cela que le patron Altaïr conseille 25-35 % d’élasticité, ça vous laisse une marge de manoeuvre.

    Toutefois, si vous avez vraiment un doute, vous trouverez toujours le pourcentage d’élasticité indiqué dans la description des tissus de la boutique.

    J’ai ma mesure ; et maintenant ?

    Le calcul sera simple car nous sommes partis de 10 cm. Si votre tissu s’étire confortablement jusqu’à 13 cm, vous avez un pourcentage d’élasticité de 13 – 10 cm = 3 cm x 100 = 30 %.

    Pour les allergiques aux maths (je ne vous en veux pas, on reste amis), voici un petit résumé des pourcentages :

    • 10 cm étirés jusqu’à 12 cm = 20 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 12,5 cm = 25 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 13 cm = 30 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 14 cm = 40 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 15 cm = 50 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 16 cm = 60 %

    … et ainsi de suite !

    Maison Bouton