Posts taggés avec ‘tissu’

  • Mai192017
    culotte-altair-concours-sewalong

    [pas-à-pas Culotte Altaïr] étape 1 – le choix du tissu et des matériaux

    Bienvenue dans la première étape du pas-à-pas de la culotte Altaïr ! Je suis très contente de pouvoir vous accompagner dans la réalisation de cette culotte. J’espère que vous serez convaincues de l’idée de faire aussi vos culottes vous-mêmes. Ainsi vous aurez une gamme complète de culottes personnalisées et surtout, confortables. Finies les culottes trop serrées !

     

    Pour cette première étape, l’objectif est de choisir le tissu et le matériel qui servira à le coudre, c’est-à-dire l’élastique (ou les élastiques) et le fil.

    tissu-jersey-coton

    Quel tissu choisir pour réaliser la culotte Altaïr ?

    Il faut savoir que chaque patron à base de maille est conçu pour une gamme d’élasticité. En effet, contrairement aux patrons pour des tissus non élastiques, le pourcentage d’élasticité doit absolument être pris en compte. C’est pourquoi ce pourcentage est indiqué sur le patron et devrait l’être sur tous les patrons ajustés en maille devraient le préciser.

    Le patron de la culotte Altaïr a été conçu pour un tissu à élasticité modérée, entre 30 et 40 %. Pour un résultat optimal, il est important de rester dans cette gamme. Avec un tissu moins élastique, vous aurez une culotte trop serrée, inconfortable et le tissu s’abîmera plus vite à force d’être trop étiré. Avec un tissu plus élastique, vous aurez une culotte trop grande, qui risque de faire des poches et des plis et donc être aussi inconfortable.

    Si vous avez un doute, vous pouvez aller voir l’article qui est consacré à la détermination de l’élasticité de votre tissu.

    Les tissus disponibles dans la boutique sont prévus pour se marier parfaitement avec le patron Altaïr. Ainsi, pas de surprise !

     

    N’oubliez pas de laver votre tissu avant de le couper ! Comme il contient du coton, il est susceptible de rétrécir. Ceci ne s’applique pas aux tissus qui viennent de la boutique, car ils sont systématiquement lavés au préalable pour que l’impression soit de la meilleure qualité possible. Vous pouvez aussi laver vos élastiques, car il n’est pas rare qu’ils rétrécissent un peu aussi.

    culotte-altair-choix-fil-elastique-lingerie

    Peut-on utiliser de la dentelle pour la culotte Altaïr ?

    Si votre dentelle a la même élasticité (entre 30 et 40 %), alors oui, vous pouvez tout à fait l’utiliser. Puisque vous allez passer un petit peu de temps à coudre cette culotte (même si c’est très rapide), autant que vous utilisiez les tissus qui vous font plaisir. À titre personnel, je ne raffole pas de la dentelle – mais je ne vous juge pas si c’est votre cas 😉 – et c’est pour cela que vous n’en trouverez pas en boutique. Je pense que la lingerie peut être féminine sans forcément être tout en dentelle.

     

    Quel élastique choisir ?

    Là encore, tout dépend de leur élasticité. Les longueurs fournies dans le livret d’explications ont été calculées à partir d’un élastique qui s’étire à 40 %. C’est celui qui est disponible en boutique. Il est tout à fait possible de choisir un élastique différent pour la taille et pour les jambes. En effet, on privilégiera un élastique un peu plus étroit pour les ouvertures des jambes pour éviter une gêne à l’entrejambe. Mais pour la taille, il n’y a pas de limites !

    Les marges de couture du patron sont de 1 cm, aussi bien pour les coutures que pour les élastiques. Si votre élastique est plus fin ou que vous utilisez du biais élastique, vous pouvez réduire ces marges.

    Enfin pour ce qui est des couleurs, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination : vous pouvez choisir un élastique et un fil dans la même teinte que le tissu ou bien sélectionner un fil et/ou un élastique d’une autre couleur.

    En ce qui concerne le fil, si vous avez du fil mousse, c’est mieux : le fil mousse est plus élastique et un peu plus doux que le fil polyester. Sinon, un fil polyester classique fera parfaitement l’affaire.

     

    N’oubliez pas le concours !

    Tous les détails sont dans ce billet.

    Maison Bouton
  • Mai012017

    [kit à coudre] Les kits culotte à coudre avec élastiques à picots

    Ces derniers jours, je vous ai beaucoup parlé du patron Altaïr, alors aujourd’hui je vous présente les kits qui vous permettent de coudre cette culotte !

    kit-culotte-a-coudre

    Que contient le kit culotte à coudre ?

    Le choix du jersey

    Le tissu inclus dans le kit culotte à coudre est un jersey de coton avec 5 % d’élasthanne : le coton c’est pour le confort et la “respirabilité” et l’élasthanne c’est pour l’élasticité. Ainsi vous avez juste le bon rapport entre matière naturelle et stretch. Ce jersey est légèrement plus épais que ce que vous avez peut-être l’habitude d’avoir pour une culotte. En effet, dans le commerce, les culottes sont souvent faites avec du tissu plutôt fin (je ne parle évidemment pas de la dentelle). Ici j’ai privilégié la qualité : l’objectif est que la culotte que vous allez vous coudre dure dans le temps, malgré les lavages. Pas question de passer du temps à coudre sa lingerie si c’est pour qu’elle tombe en lambeaux après quelques passages en machine !

    tissu-jersey-coton

    Le choix de l’élastique

    L’élastique compris dans les kits est le plus souvent un élastique à picots – je vous parlerai de l’autre type d’élastique dans un prochain billet. Cet élastique composé principalement de nylon est d’une largeur de 1 cm, ce qui est relativement standard pour une culotte. L’un des côtés présente des picots qui peuvent être de formes et de dimensions très variées !

    Quelques chiffres 🙂

    Les coupons de tissu mesurent 50 cm en 150/160 cm de large. Pour pouvoir être teints et imprimés – je vous présenterai le processus prochainement – ils ont déjà été lavés au moins une fois, ce qui veut dire que le rétrécissement inhérent aux tissus de coton a déjà eu lieu. Pas de mauvaise surprise de votre côté donc ! Les dimensions des coupons permettent à toutes les tailles de se couper au moins une culotte complète. Les plus petites tailles pourront (les veinardes) se couper deux jeux de culotte dans un seul coupon.

    kit-culotte-a-coudre

    La longueur de l’élastique fourni dans le kit correspond à la plus grande taille. Ainsi, quelle que soit la taille que vous choisirez de coudre, vous êtes certaines d’avoir assez d’élastique. Je conçois qu’il ne s’agit pas de la solution idéale et que ça représente un certain gaspillage pour les plus petites tailles. Je suis en train de réfléchir à un système pour améliorer cela.

    Que ne comprennent pas les kits ?

    Les kits ne comprennent ni l’aiguille, ni le fil. Je vous laisse le choix des couleurs des coutures : vous pouvez alors réaliser vos coutures dans un fil d’une couleur proche du tissu. Ou bien au contraire vous pouvez choisir un fil de couleur contrastante !

    J’espère que cette présentation plus détaillée des élastiques à picots vous aura rendu les kits culotte à coudre plus familiers et que vous serez tentées par l’expérience de la lingerie cousue main !

    à vos aiguilles 🙂

    Maison Bouton
  • Avr092017
    conseil-couture-mesurer-elasticité-tissu

    [conseil] Comment déterminer l’élasticité de votre tissu ?

     

    Vous avez votre beau jersey mais vous ne savez pas quelle est son pourcentage d’élasticité ? De plus en plus de sites indiquent l’élasticité du jersey mais ce n’est pas toujours le cas. Même chose en magasin, il est souvent difficile de trouver cette information sur le rouleau. Aujourd’hui je vous explique simplement comment déterminer l’élasticité du jersey.

    Pourquoi connaître l’élasticité de son tissu ?

    Eh oui, pourquoi ? Si vous prévoyez de vous coudre une robe fluide ou un haut pas trop près du corps, cette indication ne vous sera pas nécessaire. En revanche, pour des projets plus ajustés comme la culotte Altaïr, c’est indispensable. Vous ne voulez pas d’un sous-vêtement trop serré ou au contraire trop large ? Alors vous avez besoin de connaître ce pourcentage d’élasticité et de le comparer à celui prévu dans le patron. Pour Altaïr, le pourcentage prévu est d’environ 30 %, donc si votre tissu est entre 25 et 35 %, vous êtes dans le bon.

    En pratique, comment mesure-t-on ?

    Commencez par repérer le sens d’élasticité maximale du tissu. En effet, certains jerseys ne sont extensibles que dans un sens alors que d’autres le sont dans les deux sens. C’est parfois précisé par les vendeurs et chez les Anglo-saxons, vous aurez la distinction entre les “one-way stretch” (extensible dans un seul sens) et les “four-way stretch” (extensible dans tous les sens). Les tissus vendus dans la boutique ne sont extensibles que dans un sens, de lisière à lisière.

    Placez les 2 épingles à 10 cm de distance

    Piquez deux épingles à 10 cm de distance dans votre tissu. Ne les placez pas tout à fait au bord, car si vous mesurez à cet endroit, votre résultat sera faussé. En effet le bord est plus extensible que le milieu du tissu. Repliez le tissu pour que vous puissiez lire la mesure. Placez une règle ou votre ruban de couturière à côté du tissu.

    Repliez le tissu pour que les épingles soient au bord.

    Placez vos mains de part et d’autre des épingles et étirez le tissu, puis notez la nouvelle mesure.

    Étirez le tissu.

    Jusqu’où faut-il étirer le tissu ?

    Techniquement on peut étirer un jersey assez loin, mais vous risquez d’obtenir un tissu tellement étiré qu’il va se fragiliser. Sans compter que ce ne sera pas du tout confortable à porter. Il faut donc étirer assez pour que vous puissiez voir le tissu revenir en place une fois relâché. Comme pour beaucoup de choses ça demande un peu de pratique et je vous conseille de répéter l’opération plusieurs fois et de noter à chaque fois le résultat, puis de faire une moyenne. Avec de l’entraînement, vous sentirez si le tissu est trop étiré.

    Le tissu est trop étiré !

    Rappelez-vous que ce n’est pas une science exacte ! Nous ne sommes pas à 1 mm près 🙂 C’est pour cela que le patron Altaïr conseille 25-35 % d’élasticité, ça vous laisse une marge de manoeuvre.

    Toutefois, si vous avez vraiment un doute, vous trouverez toujours le pourcentage d’élasticité indiqué dans la description des tissus de la boutique.

    J’ai ma mesure ; et maintenant ?

    Le calcul sera simple car nous sommes partis de 10 cm. Si votre tissu s’étire confortablement jusqu’à 13 cm, vous avez un pourcentage d’élasticité de 13 – 10 cm = 3 cm x 100 = 30 %.

    Pour les allergiques aux maths (je ne vous en veux pas, on reste amis), voici un petit résumé des pourcentages :

    • 10 cm étirés jusqu’à 12 cm = 20 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 12,5 cm = 25 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 13 cm = 30 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 14 cm = 40 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 15 cm = 50 %
    • 10 cm étirés jusqu’à 16 cm = 60 %

    … et ainsi de suite !

    Maison Bouton