[pas-à-pas Culotte Altaïr] étape 3 – coupe du tissu et début de la couture

[pas-à-pas Culotte Altaïr] étape 3 – coupe du tissu et début de la couture
28 mai 2017 Sophie
culotte-altair-concours-sewalong

Bonjour à toutes ! Comment allez-vous ? Êtes-vous prêtes à vous attaquer au tissu ? Si oui, ça tombe bien, on touche enfin le tissu aujourd’hui. Maintenant que votre patron est imprimé, assemblé et découpé, nous allons pouvoir placer les pièces du patron sur le tissu.

Rappel des épisodes précédents si vous les avez manqués :

Reconnaître le sens du jersey

Comme tout tissu, le jersey a un endroit et un envers. Si votre tissu est imprimé, c’est facile : l’endroit est le côté imprimé. Au cas où votre jersey serait uni en revanche, il vous faut regarder un peu plus dans le détail. Si vous tricotez, vous n’aurez aucun mal à distinguer l’endroit de l’envers, car il s’agit de la même construction qu’un point jersey, juste beaucoup plus petit !

Si vous ne tricotez pas encore (je ne vous en veux pas :-)), je vous ai mis deux petits dessins pour vous aider à reconnaître les faces. Sur l’endroit, vous aurez des séries de “V” alignés et sur l’envers, des sortes de petites boules ou demi-sphères.

 

Plier le tissu

Il n’y a que trois pièces à découper et deux d’entre elles sont à couper sur la pliure. Je vous conseille donc de replier les deux côtés extérieurs de votre coupon pour avoir deux plis. Faites bien attention au droit-fil ! Normalement pour ce projet vous utilisez un tissu extensible dans un seul sens, perpendiculaire au droit-fil. Vous devez donc aligner vos bords de devant et dos (milieu devant et milieu dos) sur le droit fil.

culotte-altair-patron-tissu

Reconnaître le droit-fil

Les tissus en jersey peuvent être assez facilement déformés, donc faites encore plus attention à votre droit-fil qu’avec un tissé classique. Vous pouvez, avant de plier votre tissu, regarder attentivement votre jersey et suivre l’une des lignes verticales puis marquer le pli au moins d’une épingle en haut et en bas. Ainsi, vous n’avez qu’à plier sur les épingles.

 

Couper les pièces

Vous avez maintenant placé le devant et le dos sur les plis, il vous reste à positionner la pièce de doublure. Comme elle est petite, elle peut se caser là où vous voulez ! Je vous laisser le choix entre épingler le patron et le tissu ou bien tracer autour du patron avant de couper.

Les marges de couture (1 cm) sont comprises, donc vous couperez au ras du papier. Une fois les pièces coupées, n’oubliez pas de marquer les repères ! Il est préférable, lorsque les marges de couture ne sont pas très importantes, de ne pas couper le tissu. Vous risquez alors d’avoir une mauvaise surprise ! Je suis une adepte du feutre lavable, je n’ai jamais eu de problème en plusieurs années d’utilisation. Faites un tour au rayon feutres pour enfants mais vérifiez bien qu’ils soient lavables ! Les stylos Frixion de Pilot fonctionnent très bien et ont l’avantage de disparaître d’un coup de fer. Mais ce dernier peut se transformer en inconvénient si vous repassez une zone où il y a un repère que vous n’avez pas encore utilisé.

culotte-altair-placer-les-repères

 

Quelques conseils avant la couture

Avant d’attaquer l’assemblage de la couture, pourquoi ne pas utiliser des chutes pour tester les différents points ? Cela vous permettra de choisir le zigzag que vous préférez mais aussi de vérifier votre tension de fil et que votre machine se débrouille bien avec le jersey.

Si vous constatez que votre machine a tendance à “manger” le tissu au début de la couture, n’hésitez pas à placer un petit bout de papier juste en-dessous du tissu pour aider les griffes d’entraînement à faire leur travail.

Un autre conseil pour faciliter le démarrage de la couture : prenez les deux fils entre le pouce et l’index de la main gauche et maintenez-les fermement au départ. Cela limitera grandement les “nids” de fil qui se forment parfois sous le tissu.

culotte-altair-coudre-papier-de-soie

 

Cette fois-ci, c’est parti !

Nous allons commencer par assembler le devant et le dos à l’entrejambe. Placez les deux pièces endroit contre endroit et épinglez. Cette couture n’a pas besoin d’être extensible, vous pouvez donc la piquer au point droit. Ouvrez la couture au fer, puis recoupez les marges de couture à 0,5 cm.

culotte-altair-etape-1-coudre-entrejambe

culotte-altair-repasser-couture

Prenez la pièce de doublure et placez-la l’envers contre l’envers de votre ensemble dos-devant en alignant les repères. Les bords de la doublure doivent s’aligner sur les repères des pièces devant et dos.

culotte-altair-placer-doublure

Piquez le long du bord devant de la doublure au point zigzag. Je vous conseille 4 mm de long et 3,5 mm de large mais vous êtes libre de choisir vos largeur et longueur de point.Recommencez pour le bord dos de la doublure.

culotte-altair-coudre-la-doublure

Il existe plusieurs méthodes d’assemblage de la doublure. Je trouve celle-ci assez simple et accessible aux couturières les moins expérimentées. Elle a aussi l’avantage de ne pas créer de sur-épaisseurs, ce qui n’est pas négligeable si votre jersey est un peu épais.

Coudre les côtés

Placez le dos et le devant endroit contre endroit et alignez les côtés. Épinglez et piquez au point droit. Il n’est pas nécessaire de surfiler cette couture car le jersey ne s’effilochera pas. Si vous avez une surjeteuse, vous pouvez l’utiliser pour cette couture mais ce n’est pas indispensable. Je trouve aussi que le surjet réalisé ainsi rajoute une épaisseur, surtout si c’est un 4-fils. Mais c’est aussi une affaire de goût : c’est votre culotte, faites ce que vous voulez !

Recoupez les surplus de couture. Passez la couture au fer en couchant les marges de couture vers l’arrière. Il est aussi possible de surpiquer sur l’endroit cette couture : placez-vous à 3 mm de la couture et piquez au point droit.

culotte-altaire-recouper-les-marges-de-couture

culotte-altair-surpiquer-couture

C’est le moment d’essayer

À ce stade, vous pouvez essayer la culotte : vous saurez alors si elle est trop grande ou trop petite mais n’oubliez surtout pas qu’elle n’a pas encore d’élastiques ! Ces derniers viendront évidemment ajuster la culotte.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Je vous retrouve d’ici quelques jours avec le prochain billet et nous nous occuperons des élastiques.

 

N’oubliez pas le concours !

Tous les détails sont dans ce billet.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*