Publié le

[pas-à-pas Culotte Altaïr] étape 4 – coudre les élastiques

culotte-altair-concours-sewalong

Nous voici arrivées à la dernière étape, qui n’est pas la plus simple je l’avoue : aujourd’hui nous cousons les élastiques sur la culotte. À ce stade, vous devez avoir une culotte dont toutes les coutures sont cousues et qui n’attendent plus que leurs élastiques.

Rappel des épisodes précédents si vous les avez manqués :

Couper les élastiques

Pour vous faciliter la tâche, je vous ai fourni un petit tableau avec les dimensions des élastiques à couper, selon votre taille. Ce tableau est calculé avec une réduction de 5% de la longueur de l’élastique par rapport à l’ouverture. Il vous est donc possible d’ajuster la longueur si vous voulez quelque chose d’un peu plus serré.

Le tableau fournit la longueur marges de couture comprises ! Eh oui, il vous faut coudre les deux extrémités l’une sur l’autre avec une marge d’un centimètre. Cette couture peut se faire au point droit avec quelques allers-retours, ou bien en point zigzag. Si vous avez un doute ou que votre élastique se déplace trop, vous pouvez sortir le fil à bâtir 🙂 Faites attention au moment de la couture de ne pas vriller les élastiques : il faut qu’ils restent bien à plat. Maintenant vous avez trois jolis cercles d’élastique : un pour la taille et deux pour les jambes.

culotte-altair-coudre-les-bouts-de-élastique

 

Positionner les repères d’élastique

Encore une fois, pour vous faciliter la vie, je vous conseille de placer 4 épingles qui vous serviront de repère pour la couture. Sur la culotte, placez une épingle sur chaque couture de côté, puis une au milieu dos et une au milieu devant. Si vous ne savez plus où sont les milieux, pas de panique ! Il vous suffit de placer l’une sur l’autre les épingles des côtés puis d’épingler les deux nouveaux plis qui se sont formés sur les côtés. Voilà ! La taille de la culotte a été répartie en quatre longueurs égales.

culotte-altair-repères-pour-les-élastiques
culotte à plat : placez deux épingles sur les plis des côtés
culotte-altair-placer-repères-pour-élastiques
pliez la culotte dans l’autre sens pour faire coïncider les deux épingles, puis placez deux nouvelles épingles aux nouveaux plis des côtés
culotte altaïr placer les repères
répétez les mêmes étapes pour les ouvertures de jambe

Maintenant il vous reste à faire la même chose pour les élastiques. Je vous conseille de ne pas placer d’épingle à proximité de la couture d’assemblage des deux extrémités, car cela pourrait s’avérer inconfortable. Placez donc d’abord une épingle à chaque pli, puis superposez les épingles et placez deux nouvelles épingles sur les plis nouvellement formés. Ouf !

culotte-altair-placer-épingles-repères-sur-élastique

 

Placer les élastiques sur la culotte

Maintenant, il ne vous reste qu’à positionner les élastiques sur l’endroit de la culotte en alignant vos épingles-repères. Vérifiez le sens de votre élastique à picots ! Les picots doivent être à l’opposé du bord du tissu et la face pelucheuse doit être vers vous et non contre le tissu.

culotte-altair-aligner-épingles-repères

Attention à l’endroit où vous allez placer la couture d’assemblage des élastiques : il faut que cette sur-épaisseur ne vous gêne pas. Évitez ainsi de la placer sur une couture, car cela risque d’être trop épais à coudre. Évitez aussi de la placer dans une zone où vous allez vous asseoir (partie basse de la pièce dos) ou une zone où il risque d’y avoir un pli (partie centrale du devant). Et enfin d’une manière générale, évitez de la placer près de l’entrejambe, ça risque d’être très inconfortable.

Si vous avez bien suivi, il ne vous reste plus beaucoup d’endroits pour que ce soit à la fois confortable et joli. Personnellement, je place dans la partie supérieure de la pièce dos : ça ne crée pas d’inconfort et ça ne se voit pas trop. Oui, ce n’est pas parce qu’on a une belle culotte qu’on a envie que tout le monde la voie, ou la devine !

culotte-altair-positionner-élastique-sur-culotte

 

Piquer l’élastique sur la culotte : premier passage

Vos épingles-repères sont positionnées l’une sur l’autre, vous pouvez maintenant enlever l’une des épingles et commencer à coudre. Là encore, faites attention à l’endroit où vous commencez la couture. C’est mieux de l’attaquer dans une zone moins visible parce qu’à moins d’avoir beaucoup de chance, vos zigzags de début et de fin de couture vont se superposer et ça ne sera pas super joli. Comme c’est purement esthétique, à vous de choisir.

C’est parti pour le premier passage : avec un zigzag moyen (entre 3 et 3,5 mm de large et de long), piquez tout le long de l’ouverture. Selon la largeur de votre élastique, vérifiez que votre zig de gauche soit bien à 1 cm du bord pour respecter les marges de couture. Si ce n’est pas le cas, il vous faut ajuster la position de l’élastique et du tissu.

Recommencez pour les deux autres ouvertures.

culotte-altair-pas-à-pas-coudre-élastique-premier-passage

Piquer l’élastique sur la culotte : second passage

Si votre élastique est assez étroit, il vous faut couper l’excédent de tissu en faisant attention à ne pas entailler l’élastique. Repliez alors l’élastique vers l’envers ; vous pouvez épingler l’élastique pour qu’il reste dans cette position mais ce n’est pas indispensable. Pour le second passage, si votre machine propose un zigzag triple, profitez-en, ça donne un vrai fini “lingerie” même si c’est plus long à coudre (et dix fois pire à découdre). Sinon, faites le même zigzag qu’à l’aller, en vérifiant à nouveau où vous démarrez la couture pour que votre culotte soit la plus belle possible.

Recommencez pour les deux autres ouvertures.

culotte altair point zigzag triple

Et voilà c’est terminé ! Bravo 🙂

culotte altair terminée

Si vous voyez que votre culotte gondole un peu, pas d’inquiétude ! Comme nous l’avons étiré plusieurs fois au cours de la réalisation, il s’est un peu laissé aller. Vous pouvez lui mettre un peu de vapeur (mais pas trop près pour ne pas abîmer l’élastique) ou bien il vous suffit de la mettre en machine et elle en sortira très belle.

 

Félicitations à toutes, j’espère que vous êtes contente de votre toute nouvelle culotte cousue main et qu’elle est la première d’une longue série ! N’hésitez pas à partager votre belle réalisation sur votre blog ou les réseaux sociaux et faites-moi signe pour que je vienne admirer votre travail.

 

N’oubliez pas le concours ! Vous avez jusqu’au 6 juin pour participer et gagner l’un des kits de la boutique – cela vous laisse un long weekend 🙂

Tous les détails sont dans ce billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *